En prison, il multiplie les excès de vitesse...

Depuis 2015, Malik KESSACI, originaire de GARDANNE (13), est en prison. Pour sept ans.

Problème: il continue à recevoir des amendes pour excès de vitesse, au volant de sa voiture.

Voiture qui a été saisie par la police des Bouches-du-Rhône (13).

Car la police s'en sert comme voiture banalisée et multiplie les excès de vitesse.

Plus de dix contraventions en trois ans.

1093 euro ont été prélevés sur le compte de sa mère, qui est obligée de prendre un avocat pour faire entendre raison à la justice...

Une histoire de dingue, à moins qu'il y ait falsification de plaques minéralogiques ?

(Source : Ouest-France papier du V. 18 mai 2018)